CMI – BBB

Bio-MVCMI – Biologie – Biotechnologies – Biotraçabilité

(contact : fds.cmi.biotech@umontpellier.fr)

Objectifs :

Former des ingénieur(e)s biologistes sachant bien identifier les domaines d’application des biotechnologies actuelles. Ces domaines intègrent l’agro-environnement, l’alimentaire et la santé aux interfaces avec l’environnement. Les futurs diplômés seront à même d’exceller en biologie cellulaire, biologie moléculaire, biochimie, génétique et physiologie des organismes, tout en étant capables de s’ouvrir vers des disciplines plus « dures » telles la chimie analytique, l’optoélectronique hyperfréquence, la mécanique des matériaux et les statistiques. Ils devront acquérir les concepts et les outils amenant à l’innovation, à la résolution de problèmes sociétaux, à l’acquisition de la démarche scientifique, au montage de grands projets technologiques, à la création d’entreprise pour les plus motivés..

Débouchés :

Les métiers et les secteurs industriels visés par le CMI sont :

  • Chef de projets aux échelles régionales et européennes
  • Ingénieur en biotraçabilité des produits alimentaires et non-alimentaires
  • Ingénieur d’Études ou Ingénieur de Recherche dans un organisme public ou privé
  • Chef d’entreprise via la création d’une start up en fin de parcours ou suite un doctorat
  • Obtenir un contrat doctoral pour 3 ans sur la base de co-financements publics-privés
Formation :

Le CMI s’appuie sur les enseignements de la Licence du parcours BBB (Biotechnologies, Bioressources et Biotraçabilité) et de ceux du Master DTEC-Bio (Diagnostic et Traçabilité des Environnements Chimiques et Biologiques). Par des unités d’enseignement portant sur des applications réelles, des stages, des projets innovants et des modules d’ouvertures socio- économiques, il renforce les acquis, depuis la Licence, dans les domaines disciplinaires suivant:

  • Biodétection pour le diagnostic santé et environnemental
  • Bioinspiration sur la base du vivant pour innover
  • Biotechnologies vertes, blanches et rouges en particulier
  • Biologie des pro- et eucaryotes aux échelles cellulaires et des organismes entiers

Le CMI permet d’acquérir aussi la maitrise des outils de la biotechnologie, voire de la nano-biotechnologie servant à innover et favoriser la convergence vers d’autres disciplines. Il contribue au développement d’aptitudes personnelles. Les activités de mise en situation sont encadrées par les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les ingénieurs rattachés aux laboratoires porteurs.

Laboratoires porteurs :
logo IATE  UMR IATE (Ingénierie des Agro-Polymères et des Technologies Avancées)
 UMRqualisud  UMR QUALISUD (Démarche Intégrée pour l’Obtention d’Aliments de Qualité)
 logo-diade-ok  UMR DIADE (Diversité, Adaptation et Développement des plantes tropicales)

 

Des UMRs dans les domaines de la santé et de l’environnement accueillent également nos étudiants.

International :

Les étudiants du CMI devront partir à l’étranger en stage ou en période de formation pendant au moins 3 mois en L3 ou M1, voire en M2. Les UMRs portant ce CMI constituent de véritables réseaux de collaborations dans le monde entier, offrant ainsi de grandes possibilités pour acquérir une expérience personnelle et professionnelle à l’étranger, très recherchée par les entreprises.

Carte France biotech